mercredi 11 février 2009

Le fast food japonais

Comment en l'espace de cinq mois depuis que je vis au Japon ais-je pu passer à côté de cet article ? La vérité, c'est qu'on a tellement l'impression d'être chez soi au bout d'un certain temps qu'on ne fait même plus attention aux choses qui pourraient passer comme insolite pour n'importe quel étranger ou touriste ici. La preuve en est avec ce système fast food japonais ! J'insiste bien sur l'italique de ce terme car on a tous conscience de ce qu'est un fast food : bouffe grasse voire archi-grasse, cadre pas très propre, caissiers pas très aimables et sur-stressés... Rien de tout cela ici mais dans le concept, on est pas loin. Tout d'abord, ce type de restaurant est très prisé par les employés de bureau, tous vêtus de noir, pour qui "manger" ne signifie plus grand chose. Ils consomment à une telle vitesse qu'ils me donnent l'impression de ne même plus savoir ce qui se trouve dans leur assiette (combien de fois j'en ai vu entrer et sortir alors que je mangeais toujours !).
La vitrine ici expose deux grandes sortes de plats : les udon (nouilles préparées à base de farine de blé) et les soba (nouilles préparées à base de farine de sarrasin). On sait donc ce que l'on va choisir avant d'entrer (gain de temps).
Sitôt entré et le traditionnel "Irrashaimase" (= Bienvenue), on n'a plus qu'à retrouver le plat qui nous tentait grâce à ce distributeur (écrit uniquement en japonais). On insère l'argent, la machine nous crache un ticket et on donne ce dernier au cuisinier (gain de temps). Très moderne et pratique mais dénué à mon sens de toute communication humaine. Chaud, froid, en petite ou grande quantité, on peut souhaiter ce que l'on veut à partir du plat de base qu'on a choisi. Surtout qu'au niveau du rapport qualité/prix, c'est très bien : 500 yens maximum pour un bon petit plat tout simple et délicieux !Mais pourquoi fast food alors ? Et bien comme vous pouvez le constater, le restaurant incluait des places où l'on pouvait manger ... debout (gain de temps)! Cela peut paraître aberrant mais en cinq minutes top chrono, le japonais entre, commande et engloutit son bol en deux temps trois mouvements sans qu'on ai remarqué sa présence. Pour moi manger debout est inconcevable (c'est le français qui parle là !). Quand on mange, on prend son temps, on s'assoit.
Conclusion : les cuisiniers sont plutôt sympathiques, tout est propre, la nourriture est saine (le Japon n'a plus rien à prouver de ce côté-là), ce n'est pas cher du tout ... mais ces allures de cantine expéditive où l'on travaille à la chaîne et sa clientèle qui ne pose même plus ces fesses pour respirer dix minutes me fait donc penser à des allures de fast- food.
Quoique ça ne m'a pas empêché de prendre mon temps. Ne pas travailler pour une société japonaise, un luxe ?

5 commentaires:

élo a dit…

tu parles des fast food japonnais, mais y a t il des mcdo?? si oui, la nourriture mcdo est elle la même qu'en france?

Tom-tom a dit…

Si tu savais le nombre qu'il y a de "Macdo", de "Mos Burger", de "Wendy's", de "Jonathan's", de "Loteria", j'en passe et des meilleurs... La vraie question serait : Comment se fait-il que les japonais soient si minces ?!?
Bon d'accord, les portions sont ridiculement petites (le coca XL au Japon équivaut à la taille mini en France à ce qu'on m'a dit) mais quand même !
Cinq mois que je suis ici et je n'ai tenté aucun Macdo ou de ce type de fast-food encore. Je préfère manger des bons sushi ! :-)

JS a dit…

Essaie un mcdo une fois, tu verras si c'est comme en France :) Peut etre que les menus sont adaptés aux Japonais, qui sait ^^

Biz

Tom-tom a dit…

Mais d'après des copains qui y sont allés, les menus sont adaptés pour les japonais : portions minuscules, possibilité de prendre un thé pour 100 yens le gobelet, hamburger au "teriyaki" (viande ou poisson que l'on grille dans de la sauce de soja)... Mais j'essaierai au mois une fois. Rien que pour voir la caissière te faire la courbette une fois que tu as payé ton menu :-) lol

Anonyme a dit…

Au Japon le petit coca à la même taille que le coca du menu enfant en France. Le grand coca à la même taille que le grand coca français.

Il y a des menus dont les sandwichs sont petits comme le filet O fish chez nous, notament le terriyaki burger (au passage terriyaki c'est une sauce sucrée à base de sauce soja, de sucre et autre... essaye de faire griller de la viande dans de la sauce soja pour voir..)

En même temps au Mcdo Jap on trouve presque toute l'année le Méga mac qui est un sandwich absolument énorme qu'ont à eu une seul fois en France à l'occasion de la coupe du monde 98... Faut arrêter de croire que les japonais ne mangent pas!!

Et pour les courbettes, c'est pareil partout au Japon, les employés sont plus poli qu'en France, je te l'accorde c'est pas dur. En même tps qu'est-ce que c'est hypocrite les courbettes. Moi ça me fatigue...

PS: on ne parle jamais mieux de ce que l'on connait.