vendredi 3 octobre 2008

Vendredi 3 octobre

Commencement de la journée : l'un de mes quartiers préférés de Tokyo => "Nishi nippori" (西日暮里). Pourquoi préféré ? car il a su dans la capitale conserver son charme d'antan avec ses vieilles résidences, ces petits parcs qui ne signifient rien mais qui en disent beaucoup et ses petits boutiques par dizaines dans une seule rue qui vendent des produits faits "maison". C'est ça Nippori, l'impression d'être retourné des dizaines d'années en arrière. Voilà pourquoi aussi on n'y rencontre que très peu d'étrangers ! Ainsi, Tokyo ce n'est pas seulement des écrans plasmas géants dans tous les coins, c'est aussi une ville qui préserve son côté vieillot et une certaine authenticité dans son atmosphère.
Direction ensuite Asakusa 浅草, un quartier très traditionnel de Tokyo. Temples, statues, encens, pagodes... Asakusa attire les gens de par son charme irrésistible. Entre odeurs de gâteaux et vente de produits qui font les clichés du Japon (mais on adore ça !), Asakusa invite aussi à venir se recueillir et prier dans des temples. La feuille que vous voyez se nomme un "Omikuji" おみくじ : c'est un bout de papier (100 yens l'unité), une sorte de divination, que l'on obtient en secouant une boîte (100 yens l'unité). Le papier sort par un trou avec un chiffre marqué dessus. Puis ensuite, à l'aide de ce chiffre, on se réfère au tiroir correspondant. L'omikuji donne des conseils sur notre vie à venir, prédit la santé, la richesse, l'amour... Voilà pourquoi il est important pour des japonais qu'ils soient de bonne augure, surtout avant la préparation d'un évènement (accouchement, mariage, examens...) ! D'ailleurs, le mien n'est pas terrible (je n'aurais qu'à dire que je ne suis ni shintoïste, ni bouddhique, ça m'arrangera mdr).
Fini la lecture, on l'enroule sur un fil (c'est plus dur qu'on ne le croit !), peut être afin qu'il soit consultable pour les dieux ?
Fin de la visite, et donc : une petite photo de classe ! Vive le Japon, et peace & love ! lol
Fin de la journée : un petit détour (encore et encore) à Ginza. A gauche, vous pourrez voir à quoi ressemble le "Printemps" au Japon ! A droite, notre "Printemps" national. Alors selon vous, lequel est le plus classe ? De mon côté, le choix est vite fait ! lol

4 commentaires:

élo a dit…

je préfère celui de paris! l'autre fait trop usine... mais chacun ses goûts!!!!
dis donc t'es bien entouré toi! lol

Tom-tom a dit…

Celui de Paris est évidemment plus "stylé" ! Mais le même aurait fait tâche à Tokyo je pense. Celui qu'il a va bien dans son décor.

Je suis toujours bien entouré lol !

Biz

Andrea a dit…

Tu t'embêtes pas toi ! "Vous voulez vous prendre en photo avec un beau gosse, Mesdemoiselles ?" et hop, le tour est joué.

Pour ce qui est de l'authenticité de Nippori...je suis embêtée par le mot. En fait, quel quartier est authentique, que ce soit en France ou ailleurs ? L'authenticité se rapporterait à quoi en urbanisme ?

Tom-tom a dit…

L'authenticité pour moi a un rapport avec la manière de saisir le passé, ou bien de saisir un cliché à travers un lieu par le biais d'un savoir-faire, de techniques propres à un pays, à une coutume locale. A Nippori, je parle d'authenticité car nous n'avons plus l'impression d'être en urbanisme jsutement. C'est un peu comme si nous étions dans une faille temporelle si tu veux.
Après, il y a des dizaines de formes d'authenticité bien sûr. Shibuya par exemple démontre un Tokyo urbain et moderne "authentique".