mercredi 30 juillet 2008

Attention à la marche - critique -

Pendant une pause déjeuner des vacances, l'esprit quelque peu ouvert et tolérant que je possède me forçait à zapper sur TF1 (la chaîne de tous les supplices) et de regarder jusqu'au bout ce que toutes les mamies, les retraités et les personnes qui ne souhaitent pas faire marcher leur cervelle regardent. C'est à dire l'émission de Reichmann en personne avec ces petits potes, j'ai nommé Attention à la marche. Autant dire que de la part de TF1, je ne m'attendais à rien de révolutionnaire, la chaîne collectionnant les pires débilités que la connerie humaine est capable de produire en ce bas monde (cf Secret story, l'île de la tentation, la roue de la fortune...). Passé une heure interminable, je ressors avec de la merde dans les yeux...
Le concept tout d'abord est ridicule et est abordable pour tous. En effet, pour atteindre le dernier palier et empocher la cagnotte, le candidat devra répondre à des questions uniquement basées sur le pifomètre. On n'interrogera ni sa culture générale, ni sa culture personnelle. Pire, lors de la finale, on a un choix de quatre propositions, comme si plus on avançait, plus on s'engouffrait dans la beauferie des jeux sans intellect et dénués de tout divertissement.
Ensuite, que ce soit les candidats ou bien le public, ils se ressemblent tous et sont rattachés par le merveilleux lien qui les unit : celui de l'humour gras, potache et bouffon (et si vous regardez attentivement, on ne voit aucun jeune entre 18 et 26 ans, sauf cas exceptionnel !). Le pire passage de l'émission est sans conteste celui de la question coquine sur fond de musique de 9 semaines et demi. Tous le public en chaleur se met à tortiller du popotin, nous livre une débile danse qu'on est supposé voir comme du strip-tease, et tout cela dans la bonne humeur non-communicative! Plus beauf, tu meurs...
Et enfin cerise sur la gâteau, Attention à la marche nous propose d'assister au talent incontournable dans le monde de la comédie (- ironie quand tu nous tiens -), celui de Jean-Luc Reichmann. Ses pitreries et ses minauderies insupportables nous donnent envie de le gifler à chacune de ses apparitions à l'écran (c'est à dire tout le temps). Non seulement, il est incompétent dans son domaine mais il n'est tout simplement pas drôle du tout. Ses blagues font tâche et ses danses pathétiques avec ses petits potes nous piquent les yeux de honte. Le seul exploit qui lui revient de droit étant de représenter le sex symbol français des femmes de plus de 70 ans. La classe !
Dur dur de rester planter devant tant de connerie. TF1 est décidément mort pour moi. En proposant des émissions télévisées sans intérêt culturel et présentées par des animateurs sans intérêt personnel, Attention à la marche fait parti de ces émissions minables, beaufs, qui formatent et grillent les neurones du public. Les petites mémés qui s'ennuient chez elles sont excusées (et vieille France qu'elles sont, Attention à la marche tombe pile poil à l'heure du déjeuner. TF1 cible bien son public et calcule très bien son coup, comme toujours...), les autres m'expliqueront... J'ai beau être ouvert à beaucoup de choses mais avec tous les efforts du monde, je n'arrive pas à comprendre comment des gens peuvent se ruer sur leur téléviseur pour assister à cette débauche consentante de bêtise humaine.

P.S : Comment, au 21ème siècle avec les moyens numériques que nous disposons, peut-on réaliser un générique aussi laid et pourri ? Mystère, mystère...

1 commentaire:

Andrea a dit…

T'as pas le droit de critiquer THE émission : blagues à gogo, danses et culture. D'abord t'es qu'un inculte car tu ne connais pas le pourcentage de Français qui regardent leur enregistrement de Télé Shopping en faisant l'amour en rentrant du travail ou encore le pourcentage de Français qui pètent en levant la jambe.
C'est triste pour toi.

Une phrase prouve que tu parles sans connaître Attention à la Marche. En effet, tu ne dirais pas qu'il n'y a pas de 18-24 ans sinon. Il y en a...je ne sais pas combien, mais il y en a trop de toute façon (parmi les candidats et dans le public, oui, oui, je t'assure).

Et puis j'aimerais conclure mon plaidoyer pour Watch Your Step par une spéciale dédicace à Fleur-pote, Honolulu et...JLR mon chéri bien sûr.